BLOG

St. Antoine - Private Residence : l'investissement idéal à l'Ile Maurice pour les étrangers

St. Antoine – Private Residence : l’investissement idéal à l’Ile Maurice pour les étrangers

L’île Maurice est depuis déjà quelques années une destination particulièrement prisée pour les investisseurs du monde entier. En effet, l’acquisition et la propriété de biens résidentiels par des étrangers ont été facilitées par le PDS (Property Development Scheme), mis en place par le gouvernement mauricien en 2015, qui offre de très nombreux avantages à ces derniers. Le Property Development Scheme (PDS) est venu s’ajouter aux plans existants, à savoir l’Integrated Resort Scheme (IRS) et le Real Estate Scheme (RES), permettant à l’Ile Maurice de gagner en attractivité auprès d’investisseurs étrangers à la recherche d’un placement intéressant ou ayant un projet résidentiel qui rime avec paradis tropical.

Sous le régime PDS, un non-citoyen mauricien devient éligible à un permis de résidence pour tout investissement de plus de 500 000 USD, ou son équivalent dans toute devise étrangère librement convertible. Les étrangers, ainsi que leurs ayant-droits (époux/épouse, conjoint(e) ainsi que les enfants, beaux-enfants, enfants adoptifs de moins de 24 ans ou de plus de 24 ans poursuivant des études à plein temps) peuvent ainsi tous obtenir un permis de résidence sous ce programme. Une fois octroyé, le permis de résidence sera valide aussi longtemps que le bien résidentiel sous ce programme sera au nom de l’étranger acquéreur. Grâce au permis de résidence, tout étranger peut être domicilié fiscalement à l’Ile Maurice à condition d’y avoir séjourné pendant plus de 183 jours durant l’année écoulée.

Vous profiterez également des nombreuses retombées des traités de non-double imposition que l’île Maurice a signés avec 43 pays : pas d’impôts sur les successions ou les plus-values, les dividendes et tout revenu issu des plus-values sont exonérés d’impôts, le seuil de revenu imposable est de 15% pour les particuliers et les compagnies.

A côté de ces mesures concrètes taillées sur mesure, la petite île de l’Océan Indien affiche d’autres résultats macro-économiques particulièrement positifs. Ainsi, entre 2016 et 2018, le taux de croissance annuel du PIB fut en moyenne de 3,7% et la Banque Mondiale estime qu’il sera de l’ordre de 4% pour 2019.

« Investir sur le marché immobilier mauricien est une transaction sûre permettant tout à la fois de profiter d’un style de vie exceptionnel, d’avantages financiers et fiscaux, sans compter la garantie d’une plus-value de son bien en dollars et de la possibilité d’obtenir des revenus locatifs. St. Antoine – Private Residence, comprenant une centaine d’appartements et de penthouse et une trentaine de villas de luxe, est sans conteste le summum de ce type d’investissement qualitatif. À dix minutes à peine de Grand-Baie, la célèbre station balnéaire du nord de l’île, ce projet immobilier haut de gamme unique en son genre a déjà lancé la construction de sa phase 1, les 35 unités de celle-ci ayant déjà trouvé preneurs. Les villas de St Antoine Private Residence sont maintenant officiellement commercialisées. », explique Norbert Koenig, directeur de la société Red 4, le promoteur du projet St Antoine Private Residence.

Ceux qui peuvent acquérir un bien immobilier dans le cadre d’un projet PDS comme St Antoine Private Residence :
– Une personne physique,
– Une entreprise incorporée ou enregistrée sous la Companies Act,
– Une société dont l’acte de constitution a été déposée auprès du Registrar of Companies,
– Une entreprise de libre partenariat sous la Limited Partnerships Act,
– Une fiducie où les services de tutelle sont fournis par un fiduciaire qualifié,
– Une fondation inscrite sous la Foundations Act,
– Une société offshore comme définie sous la Financial Services Act 2007 détenant une Global Business Licence (GBL).

0 Commentaires

St. Antoine - Private Residence enrichit son offre avec la commercialisation de ses villas

St. Antoine – Private Residence enrichit son offre avec la commercialisation de ses villas

Laisser un commentaire